The Little Green Way

Comment économiser l’eau ?

Pourquoi économiser l’eau ?
  • Parce que l’eau est une denrée indispensable à notre survie ! (Et pas simplement la nôtre, également celle de nombreux écosystèmes sur la planète.) Oui oui sans elle, bah on meurt ! Même qu’on meurt TOUS.
  • Parce vous contribuerez à protéger la planète
  • Et parce qu’en plus vous ferez des économies…d’argent ! (Elle est pas belle la vie ?)

Water stocks on earth. Isolated 3D image

Il faut savoir qu’en France, on consomme en moyenne 150 L d’eau par jour et par personne… !

Alors voilà quelques gestes SUUU-PER faciles pour diminuer votre consommation :

  • Commandement #1 : Ne pas laisser couler l’eau inutilement. On coupe l’eau quand on se lave les dents, quand on se rase, quand on se lave les mains, quand on fait la vaisselle ou encore quand on se shampooine.
  • Commandement #2 : Prendre une douche plutôt qu’un bain. Un bain nécessite jusqu’à 5 fois plus d’eau qu’une douche !
  • Commandement #3 : Faire attention aux fuites, que ce soit au niveau des robinets ou des toilettes. Une fuite d’eau au goutte à goutte peut aller jusqu’à 4000 Litres d’eau dépensés bêtement par an (et par conséquent beaucoup d’euros perdus au fin fond d’un évier sans même en avoir vu la couleur, c’est quand même rageant non ?).
  • Commandement #4 : Pour les plus chanceux, préférer le lave-vaisselle à la vaisselle à la main. 10 à 15 L d’eau utilisés dans un lave-vaisselle contre près de 40 L à la main. En plus, c’est franchement bien plus cool de laisser faire la machine et s’occuper à plein d’autres choses pendant ce temps (comme naviguer et trouver pleins d’astuces sur le blog : thelittlegreenway.com)
  • Commandement #5 : Installer des économiseurs d’eau. C’est tout simple : un petit objet à placer à la sortie du robinet (pour ceux qui ont 2 mains gauches comme moi, ne vous inquiétez pas, même pas besoin d’être bricoleur, il n’y a pas plus facile). On en trouve dans toutes les grandes surfaces de bricolage et autres quincailleries, pour la modique somme de 5€ à peine. Il permet de réduire le débit par 2 ; et pour avoir testé, on ne s’en rend quasiment pas compte.
  • Commandement #6 : Mettre en place une chasse d’eau à deux débits. Alors qu’une chasse d’eau classique dépense entre 6 et 12 L, une chasse à deux débits n’en consomme que 3 à 6 L, soit la moitié. Et pour ceux qui ne peuvent pas changer de chasse, j’ai une autre petite astuce pour vous 😉 Vous pouvez disposer une bouteille remplie (d’eau, de sable…) dans le réservoir, ce qui vous permettra d’utiliser moins d’eau lors du tirage de chasse !

Pour les plus téméraires (ayant un jardin), vous pouvez tester les toilettes sèches ! Comment ça marche ? Vos petits besoins sont entassés dans un réservoir que vous recouvrez avec de la sciure ou des copeaux de bois (je vous l’accorde, c’est pas glamour… mais c’est malin !). Au bout de quelques jours, on en fait du compost, ça vous évite les produits chimiques et vous obtenez le meilleur des engrais.

  • Commandement #7 : Récupérer l’eau. Par exemple, en attendant que l’eau chaude arrive au robinet, gardez l’eau froide pour arroser vos plantes ou pour remplir votre évier pour la vaisselle (si vous n’avez pas de lave-vaisselle, voir commandement #4). Vous pouvez aussi nettoyer vos légumes au-dessus d’une bassine et réutiliser cette eau pour vos plantes. Il y a mille et une façons de ne pas utiliser directement l’eau du robinet pour chouchouter vos plantes !

Si vous le pouvez, récupérez aussi l’eau de pluie, soit avec un bac au pied de la gouttière, soit avec une cuve dans le jardin. L’eau de pluie, contrairement à ce qu’on croit, est « propre » (non potable par contre) : ni calcaire, ni chlore. Cette eau pourra être utilisée pour laver la voiture ou arroser le jardin. Pour ceux qui s’intéressent de plus près à la récolte d’eau de pluie, il faut savoir que de systèmes plus perfectionnés existent. Des citernes enterrées à côté de la maison permettent de stocker l’eau de pluie et sont directement reliées à la maison. L’eau récoltée est alors utilisée directement dans le système de chasse d’eau, du lave-linge ou encore pour l’arrosage (et tant qu’on est dans l’arrosage : durant la période estivale notamment, on arrose le jardin le soir pour éviter l’évaporation).