The Little Green Way

Que diriez-vous d’une maison en palettes ?

Il y a un peu moins d’une semaine, tout un article était dédié à la déco à base de palettes, conçu spécialement pour vous chers Greeners, dans le but de recycler au maximum et éveiller votre esprit créatif ! ( Pour les retardaires : Par ici ! )

Seulement, aujourd’hui, The Little Green Way a décidé d’aller plus loin, toujours dans le but d’économiser, de recycler, et d’obtenir une construction DURABLE !

Sans plus attendre, découvrez la maison-palette !!!

 

 

A retenir :

  • 7 Milliards d’habitants sur terre, 9 Milliards dans 10 ans = > 1 planète !
  • Le 25/09/09 : Earth Overshoot day*,  en 2013 le jour du dépassement a eu lieu le 20/08/13 soit 1 mois et 5 jours en avance en comparaison avec 2009 mais surtout 4 mois avant la fin de l’année !

Overshoot day ou jour du dépassement : Jour où les ressources naturelles de la planète ont été épuisées sur une année

  • 40% des émissions de gaz à effet de serre sont dûs au logement

Or, 

  • La maison palette consomme 9,5KW/m² soit 10 fois moins que la moyenne des habitations dans nos villes européénnes.
  • Economie de 50% d’énergie

ZOOM sur la maison en palettes ou encore le projet  « PalettenHaus »

Deux étudiants de l’école d’architecteure de Vienne (Wien), Gregor Pils & Andréas Schnetzer, ont été récompensés pour un projet nommé   « PalettenHaus » ou encore  » maison-palette », lauréate du concours d’architecture Gaudi.

Primée et exposée dans de nombreuses villes à travers le monde, cette construction a été initialement conçue pour les pays en voie de développement n’ayant pas accès aux matériaux. La « palettenHaus » intérresse aussi beaucoup les jeunes générations occidentales en quête de logements abordables et durables.

Ses particularités :

 

Cette maison mesure 60m2 et nécessite 800 palettes.

Tout simplement fascinante par la simplicité (du bois), sa solidité (une palette peut supporter jusqu’à 1500kg), sa normalisation (120 x80x14,5cm/ palette) et son coût.

La palette constituera l’élément principal de l’ossature de la maison :

  • A l’horizontale : Sol, plafond, toit.
  • A la verticale : Façades, cloisons, et murs porteurs.

Mais quand est-il de l’isolation ?

Isolation : 

 

 Comme le dit Monsieur Antonello Pezzini dans la vidéo ci-dessus, premièrement le bois est un matériau de part sa nature, très isolant. De plus, les murs sont constitués de vide d’air, d’un matelas d’air qui préserve un microclimat à l’intérieur de la maison et permet une bonne isolation entre l’intérieur et l’extérieur.

Par ailleurs, l’isolation est effectuée en ouate de cellulose, considérée comme  l’un des meilleurs produits isolants écologiques du marché. Néanmoins, n’oublions pas que la paille, le sable ou la terre constituent également de formidables isolants en autoconstruction.

Une fois les cloisons doublées : une palette à l’extérieure et une à l’intérieur, le mur présente une épaisseur de 29cm soit une résistance thermique d’environ 9,5kw/m², ce qui sous certaines conditions, permettrait d’atteindre un niveau de performance de maison passive autrement dit, une maison à très faible consommation énergétique.

La phase cachée :

 

Quant aux interstices, espace situé entre les palettes, ils serviront  à passer les réseaux d’isolation,les installations ou bien les poutres horizontales qui vont renforcer la structure. Question étanchéité à l’air, les interstices des palettes recevront le passage d’éclairage, d’aération/chauffage, de conduits d’eau, de gaines et de câbles ce qui facilitera au mieux la pose des éléments d’étanchéité.

Une maison économique :

 

Suite logique de la construction, conçue dans un souci de durabilité, cette maison en palettes est équipée d’un récupérateur d’eau de pluie qui se déverse dans une citerne pour distribuer ensuite l’eau des toilettes.

Puis, la ventilation double flux ou VMC permettra premièrement, le renouvellement de l’air, mais aussi de récupérer la chaleur (en hiver) ou la fraîcheur (en été) contenu dans l’air évacué et de la fournir à l’air entrant afin d’ éviter tout gâchis d’énergie.

Sans compter le gain en économie d’énergie, comme vu précédemment.

 Enfin, le prix de revient : sortons les calculettes …

Une palette de taille de 120 x 80 x14,5cm, non récupérée dans la rue, coûte aux alentours de 6€…

800 palettes sont nécessaires pour cette maison de 60m²…

Résultat = ± 4800 € de matériel pour l’ossature de la maison

Pour le prix total de la maison, rajoutez approximativement le coût des autres matériaux  ainsi que le coût de la main d’oeuvre.

Voilà, chers Greeners, je crois que nous avons fait le tour de cette ingénieuse maison, maintenant, n’oubliez pas que cette technique est également applicable sur des constructions classiques, maisons neuves ou rénovations.

Ainsi, j’aimerais m’adresser tout particulièrement aux municipalités en leur suggérant « La maison-palette » comme futurs logements sociaux.

Sources : 

http://www.maison-construction.com/la-maison-en-bois/une-maison-en-palettes.html#.UuqYmvldWGk

http://www.blog.terracites.fr/une-maison-ossature-bois-pas-comme-les-autres/