The Little Green Way

Que faire de nos déchets organiques ?

130312121536

Nous vous parlions dernièrement du gaspillage alimentaire

mais que faire de nos déchets organiques ?

Les déchets organiques sont les déchets pouvant être dégradés par des micro-organismes.

A savoir : les déchets organiques représentent 30 % des déchets rejetés en France.

contenu poubelle

Alors que faire de ces déchets organiques ?

2 solutions :

  • Le compostage

Le compostage consiste à dégrader les déchets organiques de manière naturelle. Ce procédé ne nécessite que très peu d’investissement (voire aucun) et permet la réduction de déchets jetés dans la poubelle classique.

Seulement 6% des déchets organiques sont recyclés dans la poubelle classique. Recycler à la maison permet de les retraiter et d’éviter qu’ils soient entassés dans des décharges.

Le compostage peut être mis en place à 3 niveaux :

  • Le compostage personnel, réalisé chez soi
  • Le compostage de proximité à l’échelle des quartiers, des villes, des établissements collectifs (renseignez-vous auprès de votre mairie, il existe certainement un lieu de compostage collectif près de chez vous)
  • Le compostage centralisé en grandes quantités par des organisations spécialisées

 

Pourquoi faire son compost ?
  • Vous obtenez un excellent engrais 100% naturel (bien souvent meilleur que les terreaux achetés en magasin)
  • Vous luttez contre l’appauvrissement des sols en matières organiques
  • Vous limitez le nombre de déchets à traiter dans les centrales spécialisées

 

Pour ceux qui ont un jardin ou des plantes, n’hésitez plus, le compost est le meilleur allié de vos plantations :

  • il améliore la fertilité du sol
  • il rend la structure du sol plus facile à travailler (finis les courbatures dans les bras à cause des tours de bêche !)
  • il nourrit les plantes grâce à un apport nutritif
  • il humidifie votre terre

Il sera donc excellent pour alimenter votre potager, vos arbres, vos plantes et votre gazon.

 

Maintenant que vous êtes convaincus chers greeners, vous devez vous demander comment faire…

Comment procéder pour faire son compost maison ?

Plusieurs possibilités :

  • Faire un simple tas d’ordures dans son jardin. Cette technique nécessite un temps plus long de compostage mais il n’y a pas de contrainte de place, et l’humidification se fait naturellement.
  • Se munir d’un bac (en bois, en plastique…) et le remplir au fur et à mesure. Cette technique est plus rapide mais se restreint à la capacité du bac.
  • Si vous vivez en appartement, essayer la méthode du lombricompostage. Par ce procédé, des petits vers que vous allez placer dans le bac vont venir se nourrir de vos déchets et produire du lombricompost grâce à leurs déjections (oui c’est pas glamour, mais très efficace !)

D’après nous, l’idéal est de se munir d’un bac spécial avec une trappe sur le bas qui vous permettra d’accéder facilement au compost le plus ancien !

Soit en version fait maison (ici en palettes), soit acheté en commerce (voir les photos ci-dessous)

composteur palette      Composteur

A noter : Pour accélérer le processus et produire un bon compost, il faut régulièrement brasser vos déchets à l’aide d’une fourche et l’arroser (ni trop, ni trop peu, juste assez pour qu’il soit humide)

Que peut-on composter ?

Les déchets de cuisine tels que :

  • Les épluchures de fruits et légumes
  • Le thé ou marc de café (avec le filtre)
  • Les coquilles d’œufs
  • Les restes (pain rassis, aliments très abimés)
  • Et même les serviettes, mouchoirs et essuie-tout !

Les déchets de jardin (herbe, feuilles mortes, fleurs fanées…)

On évite :

  • Les pelures d’agrumes
  • Les os et arrêtes
  • Les produits laitiers
  • Les huiles et graisses
  • Les noyaux et coquilles de fruits de mer
  • Les excréments (litières…)
  • Les cartons et papiers imprimés
  • Les poussières d’aspirateurs et mégots de cigarettes
  • Les cendres de charbon

 

Et autant que possible on varie les types de déchets !

Comment savoir quand il est mûr ?

C’est simple, votre compost est bon à utiliser lorsqu’il est devenu sombre, qu’il dégage une odeur de forêt, qu’il a une texture grumeleuse et que vous ne pouvez plus identifier les différents éléments de base.

Real_CompostSuite p.2 > Que faire de ses déchets alimentaires ? Les cuisiner !