The Little Green Way

Sensibilisons nos enfants, sauvons nos Océans!

Les déchets s’accumulent en mer, les poissons et l’écosystème se trouvent détériorés et in fine, nous avons encore et toujours l’homme, par l’empoisonnement de la chaîne alimentaire. Depuis quelques années, nous parlons même de continent plastique formé par les gyres océaniques et d’un 7ème continent ( Océan de déchets évoluant dans le Nord Pacifique grand comme 6 fois la France).

 

 

Triste désastre, vous ne trouvez pas ? 

 

Chalutage eau profonde

C’est au cœur du problème qu’il faut agir ! Lutter contre la pêche industrielle et le chalutage en eau profonde reste une priorité. 

Le MSC  (Marine Stewardship Council) s’est ainsi donné comme mission de préserver la biodiversité marine .

logo msc

Leur combat : Redonner vie aux océans en repeuplant les écosystèmes et assurer un approvisionnement sain en produits de la mer pour nous et pour nos générations futures!

Pour cela, l’association a misé sur un vaste programme d’éco-étiquetage et de certification pour mettre en avant les pêcheries durables. Consommer des produits étiquetés MSC est donc une réelle contribution à la protection des fonds marins. 

Et c’est bien parce que nous souhaitons laisser des océans propres et vivants à nos enfants, qu’il est nécessaire de les sensibiliser à la protection de ce milieu si fragile dès leur plus jeune âge.

L’association a donc lancé un jeu concours ludique à destination des plus jeunes via leur page Facebook

« Doudous des Mers ».

 

Pêche durable

Le principe du jeu : Proposer aux enfants de dessiner leur animal marin préféré (tortues, dauphins, poissons,etc.) et leur donner l’opportunité de le recevoir en peluche ! Quel enfant n’a jamais rêvé que son dessin prenne vie ? 

Dans un second temps, ce sera tout le programme « Graines de pêcheurs » à destination des enfants qui les sensibilisera davantage aux enjeux d’une pêche durable. 

Pour jouer, rien de plus simple : Envoyez les dessins de vos enfants ici ! 

 

Pour la préservation des océans et pour notre propre préservation, n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux 🙂

 

océan planétaire

« Il nous faudra bien répondre à notre propre vocation, qui n’est pas de produire et de consommer sans fin, mais d’aimer, d’admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes »